17 avr. 2012

Soirée Roller derby à la Halle de glisse de Lille


Ceux qui ont vu l’excellent film de Drew Barrymore, Bliss, avec Ellen Page et l'excellente Kristen Wiig, peuvent sauter ce paragraphe, parce qu’eux ont déjà la chance de savoir ce qu’est le roller derby ! Pour ceux qui ont des goûts cinématographiques pourris, et qui, donc, n’ont pas vu Bliss, le roller derby, c’est un sport essentiellement féminin, où des filles en patins à roulettes et collants filés, aux noms tout aussi cool qu’improbables (Sally Broyeur, Sophie Hell-is-back-ster, etc.), la peau recouverte de tatouages et de maquillage noir, tournent sur une piste type vélodrome et se foutent des coups de cul et d’épaules pour se virer de la piste. C’est un sport à la fois fun et un chouia violent !

Ca, c’est l’image un peu réducteur que l’on peut avoir du roller derby, mais en réalité, c’est bien plus complexe que ça ! Samedi soir, nous avons enfin assisté à un match de ce sport qui nous fait un peu rêver depuis que nous l’avons découvert (God save Drew). Les matchs de roller derby opposent en fait 2 équipes, chacune composée de 4 blockeuses et 1 jammeuse. Les 2 groupes de blockeuses avancent sur la piste côte à côte, tandis que les 2 jammeuses tentent de doubler l’équipe adverse. Les blockeuses sont bien sûr là pour bloquer la jammeuse de l’équipe adverse, mais aussi pour aider leur jammeuse à passer. Et là, il faut déployer des stratégies particulièrement vicieuses : petit saut sur le côté, couloir humain, fausse chute, course sur la pointe des patins, etc. Du talent à l’état pur ! Et en plus de cela, il faut être rapide (chaque manche dure 2 minutes, pendant lesquelles il faut essayer de marquer le plus de points, et chaque mi-temps dure 30 minutes) et hyper technique (histoire de pas se casser une cheville chaque fois que tu te prends un coup de hanche, c’est-à-dire toutes les 3 secondes). Il y a des équipes dans plusieurs grandes (ou pas) villes de France, comme Paris, Lille, Rennes, Amiens, Caen, Bordeaux, et même Charleville-Mézières, donc vous pourrez sans trop de difficultés trouver des matchs auxquels assister, pour découvrir ce sport.

Nous avons maintenant pour projet de nous inscrire dans une équipe de roller derby ! Nous avons déjà nos noms de scène (Queen Hell-is-a-beat et David Ass-hole-off) et nos patins (achetés sur un vide-grenier bien sûr), reste plus qu’à trouver un club et à faire le deuil de mon nez… Bon, pour l’instant, je ne suis pas hyper forte sur des patins (enfin, en salle, c’est déjà mieux que dans la rue, où j’ai quand même réussi à me faire doubler par des gens à pied…), mais il suffit d’un peu d’entraînement, et question coup de hanche, faut avouer que j’ai un sacré avantage physique ! Ca serait dommage de gâcher un tel don de la nature…

2 commentaires:

  1. hihi merci d'avoir cité mon nom ^^

    RépondreSupprimer
  2. merci de nous avoir vendu du rêve sur la piste

    RépondreSupprimer

Allez, mets un commentaire, fais pas le timide !