15 juil. 2012

Des cases et des bulles, de la culture, de la politique et du stalinisme

Petites chroniques, conseils et invitations à vous plonger dans trois bandes dessinées sorties en juin 2012. Vous les avez certainement déjà vues si vous arpentez régulièrement les bonnes librairies, voici quelques éléments qui je l'espère vous déciderons la prochaine fois à investir dans le domaine culturel, ou à me demander que je vous les prête. 


1. Mathieu Sapin - Campagne présidentielle


Mathieu Sapin réalise ici son troisième ouvrage sur "les coulisses de" et faut bien dire qu'à chaque fois, ça triche pas : Feuilles de Choux, sur le tournage du film de Sfar consacré à Gainsbourg, et Journal d'un journal, sur le travail de la rédaction du Journal du pouvoir en place Libération (vous avez peut-être découvert Sapin à travers le blog qu'il animait sur le site de Libération pendant la période où il était embarqué au sein du journal). Voici pour les deux premiers que je vous conseille de lire. 

Le troisième est consacré à la campagne présidentielle de François Hollande : les traits et les couleurs sont toujours aussi agréables, la naïveté et la distance prises sur la politique et les campagnes donnent tout son sens à l'ouvrage où l'on rencontre des journalistes blasés par les visites d'usines, où l'on apprend que lorsqu'un journaliste de France 2 a voulu entrer dans la loge de Hollande pour l'émission Des paroles et des actes, et s'est vu refusé l'accès, ce n'est pas parce que celui-ci se préparait dans le plus grand secret mais parce qu'il était tranquillement en slibard et en chaussettes sur le canapé à regarder les perfs de Joly et Sarkozy. On y revoie aussi Olivier Ferrand (décédé d'une crise cardiaque quelques jours après son élection aux législatives) témoignant de sa confiance sur le résultat de la présidentielle. 

Les trois ouvrages sont publiés dans la collection Shampooing dirigée par Trondheim chez Delcourt. 


2. David Prudhomme - La traversée du Louvre

Chaque année le Louvre invite un auteur de bande dessinée à créer un ouvrage sur le musée. Deux précédents ouvrages nous avez fait chavirés, Période glaciaire par Nicolas de Crécy et Les Sous-sols du révolu par le génie Marc-Antoine Mathieu. Prudhomme livre ici une BD presque muette, une simple traversée du Louvre où les visiteurs du musée sont le thème principal (la double page où vous êtes mis "lecteurs" à la place de la Joconde, scrutant avec malice les visiteurs venus vous dévisager est un régal). Je suis aussi assez heureux de trouver une raisonnance avec une série de photo que tient CombatsdeCoqs consacrée à l'attitude des personnes observant des chefs-d'oeuvre dans les musées (article à venir). 


Les dessins sont d'une douceur apaisante, c'est donc très agréable à feuilleter. Et puis surtout je retiens cette intuition géniale de Prudhomme : les murs des musées sont des pages, et les tableaux forment les cases d'une bande dessinée, l'auteur de BD n'aurait plus que les bulles à rajouter. Et l'on comprend, en raccompagnant Prudhomme chez lui après sa traversée du musée que les encarts publicitaires dans le métro, que les fenêtres des wagon aussi forment des cases, plus vulgaires ou plus triviales. Mais putain quelle révélation : on vit dans une BD, et dans des cases...



3. Fabien Nury, Thierry Robin - La mort de Staline, tomes 1 et 2

Le tome 1 de cette bande dessinée nous plonge dans la nuit de 1953 où Staline se meurt. Et l'on saisit la folie du personnage, l'irrationalité du régime, la lutte des chefs pour la succession : le scénario est une fiction, mais incapable de dépasser la réalité tellement celle-ci était incroyable. Le tome 2 est consacré aux funérailles. La mise en scène est assez géniale, les dessins et les dialogues sont une réussite. Lisez ça tout de suite. 



Et si vous souhaitez connaître un peu sa vie avant de découvrir sa mort, lisez la biographie de Staline pour les enfants chez Acte Sud Junior, illustrée par Guillaume Long. C'est un petit bijou. 


2 commentaires:

  1. Et voilà un article du lundi matin qui fait plaisir pour la première pause de 10h ;-)
    Séb

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout le plaisir est pour nous

      Supprimer

Allez, mets un commentaire, fais pas le timide !